Vous avez envoyé vos CV, et vous avez eu des réponses, et même mieux ! On vous a recontacté pour vous proposer un entretien d’embauche. A présent il ne faut pas se laisser emporter par la pression, il faut voir les opportunités, et ne pas se planter, pour mettre toutes les chances de son côté.

Ne stressez pas : vous avez été sélectionné !

Si vous êtes convoqué, c’est déjà que votre CV vous a fait passer la sélection : votre profil intéresse, donc ne vous stressez pas pour rien. Vous avez à moitié gagné, mai il ne faut pas tomber pendant le dernier sprint.

Jeu de rôle

L’entretien d’embauche est un jeu de rôle : on attend de vous une certaine attitude. Votre tenue, votre langage du corps, tout compte. Vous allez être jugé sur votre apparence et votre attitude tout autant que sur vos réponses. Votre recruteur va se demander si vous allez pouvoir vous intégrer à l’équipe, si vous allez être efficace, si vous allez bien faire votre travail… Et donc le libérer un peu du sien.
Vous devez donc paraître sérieux mais pas guindé, à l’aise mais pas familier… Il faut trouver l’équilibre qui vous rendra crédible, en donnant envie de travailler avec vous tous les jours.

Les erreurs sont acceptées

Vous avez le droit de ne pas savoir répondre à une question. On n’attend pas de vous la science infuse, on attend de voir si vous êtes capable de répondre aux questions, de réagir, parfois d’impro

Maîtrisez votre débit de parole

Ne parlez pas trop vite. Si vous parlez trop vite, vous allez mélanger vos mots, balbutier… Prenez le temps de parler à un rythme normal, cela vous aidera à préparer vos idées, à mieux les exprimer.
Ne cherchez pas forcément à paraître “smart” en utilisant des mots compliqués… On attend de vous d’être pro, et de vous faire comprendre. Sujet-verbe-complément, soyez clair, soyez sincère.

Exprimez-vous le mieux possible

On croit souvent qu’il faut savoir répondre à toutes les questions, mais en réalité, les recruteurs sont plus impressionnés par votre capacité à répondre et par votre manière de répondre que par le contenu de vos réponses. Car tous vos concurrents qui passent le même entretien diront tous qu’ils sont motivés, disponibles, etc. Si vous avez une manière de le dire plus pro, vous marquerez des points.
Exemple : plutôt que de dire “Je suis très motivé pour ce poste”, dites “Ce poste offre de vraies opportunités par rapport à mon parcours, je vais pouvoir mettre en application mes compétences, et j’espère le faire au sein de votre équipe.”

Faites des phrases actives

C’est difficile d’y penser quand vous êtes dans l’instant, mais essayez d’utiliser des verbes d’action quand vous décrivez votre parcours : “j’ai fait ceci” ce n’est pas assez. Dites “J’ai assuré l’organisation de”, j’ai activement participé à”, “j’ai élaboré ce projet”, “j’étais en charge de”…

Faites des phrases positives

Ayez une positive attitude, et exprimez-le. Essayez toujours de tourner vos phrases de manière positive, même quand vous devez dire non. “Si je vous embauche, est-ce que vous habitez près du lieu de travail” : ne répondez pas non, expliquez “J’ai déjà vérifié les modes de transport, et ils conviennent tout à fait au rythme que vous attendez”.
Si on vous demande si vous avez telle ou telle compétence, et que vous devez répondre non, tournez par exemple la phrase ainsi : “C’est un aspect où je souhaite développer mes compétences très rapidement.”

À VOUS DE JOUR !