Quatrième effort studio pour la chanteuse de R&B américaine, Ariana est revenue avec une collection de chansons parfaitement conforme à ce qu’on pouvait déjà trouver dans ses albums précédents. Si ce n’est qu’on décèle quand même une volonté d’évolution.

Dans les paroles comme dans les concepts et les idées : Ariana Grande se fait plus adulte et n’hésite pas, comme Madonna en  son temps, à s’éloigner parfois de la légèreté qu’on lui connaissait jusqu’alors, pour aller un peu plus loin. Comme lorsqu’elle aborde l’attentat de Manchester, qui pour rappel, eut lieu juste après un de ses concerts, avec le très beau titre No Tears Left To Cry. Impliquée dans la composition, garante d’une voix toujours aussi puissante, porteuse d’une émotion palpable, Ariana Grande enfonce le clou et prouve qu’elle est là pour durer.