En France, on connait tous l’indicateur PEGI apposé sur les jeux vidéo, censé protéger les jeunes joueurs de la violence. Et on sait qu’il est bien loin d’être « respecté ». En Chine, c’est beaucoup plus radical : qu’il s’agisse de violence ou d’éthique sociale, un comité a désormais le pouvoir d’interdire les jeux jugés incompatibles avec le code éthique du Parti communiste chinois.

La Chine vient en effet de mettre en place un « comité d’évaluation » pour s’assurer que les jeux en ligne respectent un certain code d’éthique. Objectif : proposer au public des produits de divertissement sains et de protéger les ados des effets néfastes des jeux en ligne. C’est ce qu’a déclaré la semaine dernière le département de la publicité du Comité central du Parti communiste chinois.

Composé d’experts du jeu en ligne et de chercheurs issus de ministères, d’entreprises et de médias, ce comité est donc chargé d’évaluer les contenus de jeux en ligne susceptibles de provoquer des « inquiétudes sociales ».

La moitié des jeux en ligne chinois bientôt interdits ?

D’ores et déjà, sur une première évaluation de 20 jeux, les régulateurs du comité ont refusé l’autorisation à 9 d’entre eux et ont demandé aux développeurs de revoir le contenu des 11 autres !

Il va sans dire que cette mesure est déjà très controversée en Chine, qui assiste à une croissance massive de son marché des jeux en ligne : celui-ci a dépassé les 34 milliards de dollars l’année dernière, selon la Cyberspace Administration of China.

Troubles mentaux et dépendance

Le comité va donc désormais fournir aux autorités inciter les sociétés de jeux à assumer leurs “responsabilités sociales” et à se conformer à l’éthique sociale.

Depuis l’Occident, la critique est facile, car la Chine est réputée pour son autoritarisme auprès de ses citoyens. Mais il faut toutefois rappeler que, cette année, l’Organisation mondiale de la Santé a elle-même alerté les opinions publiques sur troubles mentaux consécutifs à la dépendance au jeu et aux contenus « inappropriés ».


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Surveillance de masse en Chine : quand la réalité dépasse la fiction

L’essor du e-sport, un phénomène de société spectaculaire