C’est cette nuit, à 3 h précisément, que l’ultime épisode de la saison 8 de Game Of Thrones a été diffusé dans le monde entier. La conclusion d’une saison très critiquée par une partie des fans, qui donna même lieu à une pétition demandant la réécriture totale des 6 derniers épisodes…

… Mais une fin aussi, il faut le souligner, très appréciée par des millions de spectateurs.

Bref, c’est le point final d’un show aux proportions encore jamais vues sur le petit écran, comparable, de part sa générosité, sa virtuosité et son ambition, aux plus grandes œuvres cinématographiques du genre.

Logiquement, la fin n’a pas plu à tout le monde. Des fans, déjà mécontents de la tournure prise par le récit, s’acharnent sur les showrunners au moment même où vous lisez ces lignes. Les autres, satisfaits, leur rendent hommage. Comment faire l’unanimité quand on pilote une fresque ayant su à ce point s’imposer dans la culture populaire, en l’espace de 8 années, sans en chagriner quelques uns ? Impossible.

Fédérer, mais aussi prendre des risques

Les choix faits par la production peuvent diviser. Certains adeptes des théories plus ou moins fumantes imaginaient une autre issue à l’histoire d’Arya, de Daenerys, de Jon Snow et de Tyrion. D’autres, conscients qu’il fallait justement faire des choix, se sont laissés porter jusqu’au bout et ont été submergés par l’émotion.

Une chose est sûre : Game Of Thrones, si elle a su fédérer, a aussi su prendre des risques. Des risques payants au moment de mettre un point final à la série. Avec beaucoup de sensibilité, un respect constant pour le public et les personnages, mais aussi pour un univers à la richesse folle, David Benioff et D.B. Weiss n’ont pas lâché prise et ont tenu bon jusqu’au bout.

Alors oui, l’émotion fut grande cette nuit. Les larmes ont coulé. Du côté de Westeros, mais aussi un peu partout sur le globe, où Game Of Thrones a réussi à s’imposer. Les adieux furent vibrants. Vibrants et épiques !

Un spin-off sur les Enfants de la Forêt ?

Rappelons également que le premier spin-off, vraisemblablement centré sur les Enfants de la Forêt, vient de rentrer en tournage du côté de Belfast en Irlande du Nord. George R.R. Martin, l’écrivain à l’origine de la série, a quant à lui promis que les deux derniers tomes (avec une fin à n’en pas douter différente) arriveraient dans les années à venir.

De quoi consoler les fans frustrés ? Rien n’est moins sûr, quand on sait que l’auteur a lui aussi, en son temps, essuyé la colère d’admirateurs mécontents. C’est l’apanage des grandes œuvres, littéraires, télévisuelles ou cinématographiques : il faut diviser pour mieux régner.

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur

Gilles Rolland