La plate-forme de jeux de Google, Stadia, sera lancée en novembre prochain. On pouvait espérer, vu la concurrence féroce du secteur, que l’offre de Google serait attractive. Mais non.

Selon Phil Harrison, boss de Stadia, les jeux auront le même coût que sur d’autres plates-formes telles que la PlayStation 4 et la Xbox One.

Google proposera deux options, une autour de 10 euros mensuels, l’autre gratuite.

Mais dans les deux cas, il faudra s’acquitter d’un droit d’entrée, en plus de l’abonnement mensuel, pour profiter de chaque nouveau jeu.

La raison, selon Phil Harrison : « La valeur du jeu sur Stadia, c’est que vous pouvez y jouer sur n’importe quel écran dans votre vie quotidienne – télévision, ordinateur, ordinateur portable, tablette, téléphone “, a-t-il déclaré.” Je pense que c’est une plus-value pour les joueurs. »

129 euros le pack Founder’s

A savoir aussi : pour être parmi les premiers à jouer dès novembre, une seule solution, la Founder’s Edition , disponible en quantités limitées. Google a prévenu : « Si vous voulez devenir l’un de nos “founders” (fondateurs), ne tardez pas, car le nombre de lots est limité. Pour seulement 129 euros, le pack Founder’s Edition vous donnera accès à un lot d’une valeur totale de 300 euros ». Un bon teasing commercial…

Contenu du lot de cette édition :

  • Un Chromecast Ultra
  • Une manette Stadia bleu nuit en édition limitée
  • Un abonnement de trois mois à Stadia Pro
  • Un Buddy Pass de trois mois à offrir à un ami
  • Réservation prioritaire de votre nom Stadia

Pour les premiers à s’acquitter de cette formule, l’accès Stadia Pro ne sera facturé « que » 9,99euros par mois. Si les gamers veulent acheter une manette supplémentaire pour jouer à plusieurs, il faudra compter 69 euros.

Parmi la liste des jeux annoncés pour l’instant : Doom Eternal, Wolfenstein: Youngblood, Baldur’s Gate 3, Final Fantasy 15, Rage 2, Football Manager 2020, Borderlands 3, Assassin’s Creed Odyssey, Ghost Recon Breakpoint and Mortal Kombat 11.


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

PlayGalaxy Link : Samsung s’apprête à lancer son Cloud Gaming