Pour votre santé, mangez cinq fruits et légumes par jour… Vous connaissez la chanson. Oui, mais quand vous entrez dans la vie étudiante et que vous découvrez les joies de la gestion du portefeuille, le budget des courses, lui, peut vite en prendre un coup. Si bien que, selon les études faites par le réseau AMAP d’Auvergne Rhônes-Alpes, un quart des étudiants sauterait régulièrement un repas. Alors, bien manger avec un budget étudiant, ç’est possible ? Pas de panique, YVON vous donne ses trucs et astuces pour bichonner votre estomac à petit prix !

Cuisinez-vous des petits plats

Soyons honnêtes, vous ne cuisinerez certainement pas des plats aussi bons que ceux de votre grand-mêre. Pour autant, se faire à manger, ça peut être rapide et simple, alors rangez les nouilles à réchauffer et les boîtes de conserve. Une poêlée de pâtes avec des légumes ou un buddha bowl avec des produits frais, c’est quand même beaucoup plus nourrissant. Du coup, vous faites du bien à votre santé et à votre budget car, mine de rien, les plats préparés peuvent représenter un budget conséquent. La bonne astuce pour faire des courses pas chères, c’est d’éviter les produits transformés, et d’acheter en vrac ou de privilégier du frais.

Ne dites pas que ça ne vous fait pas envie, on ne vous croit pas…

Le Resto’U

Et oui, vous l’aurez deviné, le CROUS est votre ami. Pour le prix d’un sandwich, en boulangerie vous pouvez profiter d’un menu complet. Entrée, plat, dessert pour moins de 4 euros, pourquoi s’en priver ? D’autant plus que les Restos’U sont souvent à proximité des universités.

Les AMAP

Si vous cherchez de bons produits frais, tournez-vous du côté des AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne). Vous pourrez récupérer votre panier de fruits et légumes de saison (parfois même avec viande et fromage) chaque semaine à un prix raisonnable, entre 6 et 16 euros en moyenne en fonction du format. Certaines de ces AMAP se développent sur les campus et proposent des horaires d’ouverture adaptés aux emplois du temps des étudiants. C’est local, issu d’une démarche responsable et respectueux de l’environnement… Que demander de plus ?

L’épicerie solidaire

C’est bien connu, les étudiants sont souvent dans des situations financières précaires. Si c’est votre cas et que votre budget est vraiment serré, vous pouvez vous renseigner pour vous fournir dans des épiceries solidaires. Les produits proposés sont vendus entre 10 et 50 % de leur prix d’origine. Aussi, depuis quelques années, se sont développés sur certains campus des projets d’épiceries solidaires destinées aux étudiants. C’est le cas par exemple à Rennes, qui a inauguré un projet d’épicerie totalement gratuite pour aider les étudiants en difficulté.

Les applis anti-gaspi

Si vous voulez faire des économies tout en limitant le gaspillage alimentaire, certaines applis sont là pour vous aider. Depuis quelques années, des applications comme Too Good to go ou Optimiam proposent de vous mettre en relation avec des restaurateurs ou des enseignes pour récupérer des produits encore bons mais susceptibles d’êtres jetés. Une bonne alternative pour manger moins cher et plus respectueusement de l’environnement !

Images : Дарья ЯковлеваHNBS/Pixabay