La ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal l’a assurée ce matin dans sur France Inter : la situation actuelle autour des notes de copies non rendues par certains jurys du bac n’aura aucun impact sur le fonctionnement de la plate-forme d’orientation.

Toutefois, un aménagement est prévu pour faire face à la confusion et ne pas pénaliser injustement certains d’entre vous. Ainsi, les candidats recalés mais avec des notes provisoires ne seront pas désinscrits de Parcoursup, comme le prévoit la procédure en temps normal.

Cette désinscription ne sera éventuellement effective que lorsque les notes définitives seront connues, et évidemment selon leur impact sur votre moyenne à l’examen.

Pour l’instant, selon la ministre, 86,2 % des candidats sur Parcoursup auraient reçu au moins une réponse favorable à l’un de leurs vœux.