Vous en avez forcément entendu parler. Parcoursup, c’est la plate-forme d’orientation vers les études supérieures après le bac. Lancée il y a deux ans, elle a rencontré des difficultés et essuyé pas mal de critiques, mais elle est incontournable. Voici l’essentiel à retenir pour savoir ce qui vous attend. Et déstresser par avance !

Attention : ces informations sont à jour de la procédure 2019. Il est possible qu’elles évoluent marginalement en 2020. La seule source d’informations qui fera foi, ce sera Parcoursup !

La procédure ouvre généralement à la mi-décembre chaque année, avec la publication du calendrier précis des différentes phases. Rassurez-vous, c’est clair et les consignes sur ce que vous devrez faire, à chaque étape, sont bien énoncées.

10 vœux à formuler

Parcoursup vous proposera de formuler 10 vœux d’orientation, dans n’importe quelle filière, sélective ou non. Attention toutefois à ne pas demande QUE des filières sélectives. Si vous n’étiez pris nulle part, ça vous compliquerait un peu la vie… (lire en fin de dossier).

Ces vœux devront être inscrits entre votre date d’inscription (autour de la mi-janvier) et la clôture de la phase de vœux.

Avant d’aller plus loin, familiarisons-nous avec les grandes étapes de Parcoursup :

Information – décembre à janvier :
  • Les élèves s’informent sur leur orientation, notamment en ligne et lors de la première semaine de l’orientation organisée au lycée.
  • Début décembre : le conseil de classe du 1er trimestre :
    • prend connaissance des intentions d’orientation des élèves
    • émet des conseils et des recommandations d’orientation
  • Mi-décembre : ouverture de Parcoursup pour découvrir les formations, des conseils et la procédure.
Inscription et formulation des vœux – janvier à mi-mars :

Tout au long du 2e trimestre, les élèves poursuivent leur travail de recherche et d’orientation : ils dialoguent avec leurs profs, ils assistent à des journées portes ouvertes, et participent à la 2e semaine de l’orientation.

Janvier : ouverture de la plateforme d’affectation pour l’inscription des futurs étudiants et la saisie de leurs vœux

Puis en mars :

  • clôture des vœux sur la plateforme
  • le conseil de classe du 2e trimestre examine les vœux des lycéens
  • le chef d’établissement émet un avis pour chaque vœu et transmet les « fiches Avenir » (qui accompagnent chacun des vœux, lire plus loin) aux établissements d’enseignement supérieur qui offrent les formations demandées.
Confirmation des vœux – mi-mars à début avril :
  • Finalisation du dossier avec les éléments demandés par certaines formations
  • Après le conseil de classe, on vérifie que les bulletins scolaires et la fiche Avenir sont bien renseignés dans le dossier
  • Confirmation de la liste finale de vœux
Phase d’admission – mi-mai à mi-juillet :
  • Publication de propositions sur la plateforme après analyse des dossiers
  • Acceptation des propositions par les futurs étudiants (dans les délais strictement indiqués)
  • Mi-juin : la procédure est suspendue pendant les épreuves du bac.
  • Été : fin de la phase d’inscription.
Phase complémentaire – juillet-septembre :

Dès la publication des résultats du bac, la procédure complémentaire s’ouvre. Des commissions rectorales d’accès à l’enseignement supérieur se réunissent chaque semaine pour proposer des affectations aux candidats qui n’ont obtenu aucun de leurs vœux.

Septembre : fin de l’affectation, inscription pédagogique de tous les étudiants. Les modalités d’inscription administrative pour chaque formation sont indiquées sur Parcoursup.

Rassurez-vous, Parcoursup, c’est beaucoup plus compliq… heu, plus simple que ça !

No stress ! Les notifications Parcoursup sont régulières

Voilà pour le calendrier d’ensemble. Ne vous laissez pas impressionner, vous vous y ferez vite. En plus, une fois votre dossier ouvert sur Parcoursup, vous recevrez des informations et des notifications régulièrement pour vous accompagner.

Pour revenir à votre futur projet d’études, sachez que vous pourrez exprimer des vœux multiples, c’est-à-dire une même formation dans plusieurs établissements d’une même académie, afin de maximiser vos chances d’être pris.

Vous pourrez également candidater en dehors de votre académie d’origine. A ce titre, il y avait l’année dernière une aide à la mobilité de 500 euros pour les futurs étudiants qui acceptait une proposition en dehors de leur académie d’origine. On ne sait pas encore si elle sera reconduite en 2019-2020.

La fiche Avenir, mais qu’est-ce que c’est ?

Chacun des vœux exprimés sera accompagné d’une fiche Avenir réalisée dans le cadre de votre lycée : l’établissement/la formation que vous demandez pourra consulter les notes de première et de terminale, mais aussi de l’avis du conseil de classe et des professeurs. Vous devrez également rédiger dans cette fiche un projet de formation faisant état de votre motivation pour chaque vœu.

La fiche accompagnera donc chacun de vos vœux. Elle sera consultée par les établissements ou formations que vous allez demander.

Son contenu sera donc différent en fonction de votre projet. Mais dans tous les cas, voici ce qu’elle comprendra :

  • pour chaque discipline enseignée en terminale : la moyenne des deux premiers trimestres, le rang de l’élève dans la classe, l’effectif de la classe et l’appréciation des professeurs,
  • une appréciation complémentaire sur le profil de l’élève, renseignée par les professeurs principaux (méthode de travail, autonomie, engagement et esprit d’initiative, etc.),
  • l’avis du chef d’établissement sur la capacité de l’élève à réussir dans la formation demandée.
Les fameux « attendus »

Une autre des principales innovations de Parcoursup, ce sont les « attendus » auxquels doivent satisfaire les néo-étudiants. Ils détaillent les compétences et connaissances nécessaires à la réussite. C’est ce que les formations supérieures, licences universitaires en particulier, attendent des futurs étudiants en termes de socle de base. Vous pouvez les consultez en cliquant ici.

Pour étudier votre candidature au regard de ces attendus, que vont faire les universités ? Elles vont examiner trois items :

Si vous allez à la fac

À partir des notes de votre dossier, les universités décideront soit de vous proposer un accès direct en L1 (première année de licence), soit de conditionner cet accès au suivi d’une mise à niveau, soit de vous conseiller de privilégier une autre orientation si elle considère que vous courrez à l’échec.

D’autre part, certaines universités appliquent plus ou moins localement ces attendus. Par exemple, telle université sera plus regardante qu’une autre sur votre niveau en français pour suivre un cursus littéraire, ou en maths pour suivre un cursus scientifique. Certaines d’entre-elles pourront aussi valoriser des éléments extrascolaires, par exemple l’engagement associatif, dans des filières ou les compétences sociales sont importantes.

Si vous vous retrouvez là, c’est que vous n’avez pas suivi les conseils d’Yvon.

Et après ?

Une fois vos vœux enregistrés dans Parcoursup, vous recevrez à partir du mois de mai des réponses de la part des établissements. Plusieurs scénarios sont possibles :

  • « OUI » : vous êtes est accepté dans la formation demandée.
  • « OUI, SI » de la part d’une université : pour être admis, vous devrez vous engager à suivre un « parcours personnalisé ». Ces parcours seront déterminés au sein des établissements (année de remise à niveau, modules obligatoires de renforcement de connaissances, etc.).
  • « EN ATTENTE » : vous êtes placé sur liste d’attente (sans connaître votre rang).
  • « NON » : votre candidature n’a pas été retenue dans une formation sélective (BTS, DUT, CPGE, etc.). Si un candidat est refusé dans toutes ces demandes, le recteur d’académie devra lui proposer des formations disponibles.

A compter de ces réponses, vous aurez en général une semaine pour répondre aux propositions, toujours au mois de mai. Mais attention : lors des phases complémentaires, ce délai peut se raccourcir (trois jours). Il faudra donc toujours être très attentif aux notifications que Parcoursup vous adressera.

Autre cas de figure : si vous recevez deux « oui » à des formations différentes, vous devrez choisir l’une des deux afin de libérer sa place dans les autres formations et de désengorger la plateforme.

Car un des principes moteurs de Parcoursup, c’est que au fur et à mesure que les candidats acceptent des propositions et se « retirent » du jeu, cela libère des places immédiatement proposées à d’autres candidats.

Ainsi, chaque jour pendant la phase d’admission, les candidats toujours « en course » recevront de nouvelles propositions.

Si tout le monde vous a dit non (les vilains)

Précision importante : pour les candidats qui n’auront demandé que des filières sélectives mais n’obtiennent que des réponses négatives, dans chaque académie, une commission a pour mission d’accompagner les candidats pour leur faire de nouvelles propositions au plus proche de leurs vœux initiaux. Pas de panique donc si vous étiez barré dans tous vos choix.

Appli, tutos et n° vert

Enfin, sachez que Parcoursup a déployé des moyens importants pour aider les lycéens à ne pas se perdre dans les procédures. Des tutos sont disponibles sur le site ainsi que sur la page Facebook de la plateforme, et le numéro vert 0 800 400 070 est accessible du lundi au vendredi de 10 h à 16 h.

Mais le mieux, c’est quand même de télécharger l’appli dédiée.

Pour terminer, le dernier d’Yvon : dès la rentrée, un site spécifique dédié à la terminale 2019-2020 sera en ligne. Consultez-le pour affiner votre projet d’orientation. Jusqu’à présent c’est le site www.terminales2018-2019.fr qui fait référence : ses conseils pratiques sont pour la plupart toujours d’actualité.

Autre site incontournable, http://quandjepasselebac.education.fr.

Et si les règles venaient à évoluer en cours d’année, Yvon vous tiendra évidemment informés ! (Pensez à nous suivre sur Insta et sur Facebook !).