Pendant les vacances, on se connecte souvent comme on peut et où on peut. Mais dans des conditions de sécurité et de confidentialité qui sont elles aussi, très souvent, en mode détente… Yvon fait le point sur les bonnes pratiques.

  1. Voyager verrouillé

Ça paraît évident mais… Lorsque vous êtes dans les transports, communs ou pas, verrouillez tous vos appareils mobiles si vous ne vous en servez pas (ça peut arriver 😉). Bardé de sacs, stressé par une correspondance, ou endormi pendant un trajet… Toutes les occasions sont bonnes pour oublier ou perdre malencontreusement un appareil connecté. Et si celui qui le trouve n’a pas de scrupule, ça va piquer.

  1. Se préparer au pire pour l’éviter

Pensez à noter quelque part (heu… pas dans le téléphone !) le numéro IMEI de votre smartphone. Pour le connaître, tapez *#06# sur le clavier. En principe, il se trouve aussi sous la batterie, sur la facture d’achat ou encore sur la boîte.

Ce numéro sera utile pour porter plainte en cas de vol, mais aussi et surtout pour que le fabricant ou l’opérateur rendent le téléphone inutilisable.

Si votre téléphone ou votre tablette sont sous Android, vous pouvez les localiser, les verrouiller ou en effacer les données si vous avez ajouté un compte Google sur l’appareil. L’application Localiser mon appareil est en effet activée par défaut.

Mais attention, cette application ne permettra de le retrouver que si certaines conditions sont remplies. Avant que le drame ne se passe, familiarisez-vous avec la procédure Google ici.

  1. Se méfier du Wi-Fi public

Les réseaux publics de Wi-Fi sont souvent de véritables passoires. Avant de vous connecter, assurez-vous qu’ils sont cryptés. D’une manière générale, évitez d’accéder à vos comptes personnels et à des données sensibles lorsque vous être connecté à un réseau Wi-Fi public.

La plupart des téléphones possèdent un paramètre qui leur permet de se connecter automatiquement aux réseaux Wi-Fi ouverts.  Du coup, désactivez là. C’est pratique de l’avoir quand on est chez soi ou en « terrain connu », mais quand vous jouez à l’extérieur, ça rend vos appareils vulnérables.

  1. Sauvegarder les données

Votre tablette ou votre smartphone sont un véritable assistant de vie pour vous ? Votre vie sociale, étudiante, privée, y est stockée ? Si on vous les vole ou que vous les cassez (deux hypothèses qui connaissent un pic de réalisation pendant les vacances), avez-vous le moyen de récupérer vos données ? Pensez à les sauvegarder régulièrement sur un support externe ou un cloud. Ou au moins avant de partir à l’autre bout du monde.

  1. Se méfier des chargeurs en libre accès

Bon, honnêtement, dans le petit camping de La Truite en folie, les risques sont assez faibles. Mais dans de grands ensembles touristiques ou les aéroports, les stations de chargement USB peuvent être vérolées par des petits malins qui y installent des malwares. Méfiance donc !

Si vous n’avez pas votre propre chargeur (ou qu’il est incompatible) et que vous ne pouvez pas trouver un espace sécurisé, mais que vous n’avez pas le choix, surtout éteignez bien votre appareil avant de le mettre en charge.


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Cybersécurité : êtes-vous vraiment sûr de vos mots de passe ?