Alors que l’année dernière Jason Statham découpait façon sashimi du requin dans En Eaux Troubles, en 2019, c’est Kaya Scodelario (la star de la série Skins) qui se frotte à de monstrueux alligators dans le fou furieux Crawl.

Aux manettes de ce redoutable survival horrifique, le Français Alexandre Aja, qui nous avait déjà méchamment régalé avec son remake de La Colline a des yeux. Aja particulièrement en forme avec ce film dont l’un des nombreux mérites est d’aller directement à l’essentiel.

Un des meilleurs films du genre ?

Basé sur une histoire simple (une jeune femme essaye de sauver son père prisonnier d’une maison truffée d’alligators alors que dehors un cyclone fait rage), Crawl envoie du lourd. Les créatures sont très réalistes (merci les effets spéciaux franchement réussis), la mise en scène nerveuse et lisible à souhait, le montage au cordeau et les acteurs, Kaya Scodelario en tête, totalement investis.

Du coup, on tremble, on reste agrippé à son fauteuil, on se laisse submerger par les sueurs froides et à la fin, on en redemande.

Une vraie réussite ! L’un des meilleurs films du genre. Oui, carrément !


A VOIR AUSSI SUR YVON MAG’

Marvel : tout ce que nous réserve la Phase 4 du MCU !