Les inscriptions aux concours de l’enseignement viennent d’ouvrir, ce mardi 10 septembre. Elles sont ouvertes jusqu’au jeudi 10 octobre 2019.

Si vous avez du mal à vous repérer dans la « jungle » des différents concours, pas de panique, voilà l’essentiel à retenir :

6 concours de la fonction publique

Pour enseigner dans une école maternelle ou primaire (1er degré), il faut passer le concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE).

Pour enseigner dans  un collège ou un lycée général, technologique ou professionnel (2nd degré), il faut passer par un des concours suivants – un choix qui dépendra de vos goûts et envies :

  • Agrégation : concours le plus difficile, mais qui donne pas mal d’avantages (meilleur salaire, moins d’heures de cours).
  • Capes : certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré. LE classique qu’ont la plupart des profs que vous avez eu au collège et au lycée, en tout cas en filière générale.
  • Capeps : certificat d’aptitude au professorat d’éducation physique et sportive… Comme son nom l’indique.
  • Capet : certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique.
  • Caplp : certificat d’aptitude au professorat de lycée professionnel.

Tous ces concours peuvent être préparés au sein d’un Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE).

Ces établissements dispensent des enseignements à la fois professionnels et disciplinaires étalés sur deux ans dans le cadre du master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation).

Image : Alexas_Fotos/Pixabay


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Cybersécurité : des métiers d’avenir qui n’attendent que vous !