Déjà adapté en 1990 avec un certain talent, Ça, le roman en deux parties de Stephen King est revenu sur les écrans il y a deux ans à l’occasion d’une nouvelle version enthousiasmante. Un premier volet réussi sur bien des plans, souvent flippant et graphiquement abouti. La seconde partie, qui clôt donc l’histoire de ces amis confrontés au maléfique Grippe-Sou, s’avère par contre très décevante.

Ce n’est pas compliqué : ici, rien ou presque ne fonctionne, si ce n’est le clown en lui-même, dont les apparitions, toujours attendues, savent parfois faire leur petit effet. Après, c’est la douche froide.

Un humour hors-sujet

Écrit avec les pieds par un scénariste ayant confondu horreur et comédie, Ça – Chapitre 2 flingue presque toutes les bonnes idées du roman pour nous proposer un spectacle trop fade, où la peur est systématiquement effacée au profit d’un humour hors-sujet des plus gênants.

Les acteurs ont ainsi beau être excellents (Jessica Chastain, James McAvoy, Bill Hader, quand même !), leurs partitions ne leur permettent pas de briller comme prévu. Et le film, interminable (presque 3 heures), ne cesse de se prendre les pieds dans ses ambitions.

On ressort donc de ce spectacle brouillon à tout point de vue déçus en se disant que si la première partie était meilleure que le téléfilm de 1990, ce second volet lui est par contre bien inférieur. Ça – Chapitre 2 rate à peu près tout ce que le chef-d’œuvre de Stephen King réussissait.