Près d’1 Français sur 5 pense pouvoir perdre son travail à cause de ses réseaux sociaux, selon une étude de l’éditeur d’anti-virus McAfee.

McAfee a sondé les habitudes des Français sur les réseaux sociaux. Et selon ses observations, 73 % des interrogés reconnaissent être gênés par ce qui se trouve sur leurs comptes. On y trouve en effet des souvenirs d’années universitaires que l’on préfèrerait oublier et dont on ne voudrait pas qu’un potentiel employeur prenne connaissance…

Tous âges confondus, les Français se disent préoccupés par l’influence de leur empreinte numérique sur leur réputation professionnelle (43 %). Pourtant, leurs réseaux sociaux actuels contiennent encore de nombreux contenus douteux.

Top 10 des contenus douteux…

… Publiés sur les réseaux sociaux à propos desquels les Français sont le plus mal à l’aise :

  1. Photo d’eux en état d’ivresse
  2. Commentaires pouvant être perçus comme offensants
  3. Photo d’eux avec une tenue embarrassante
  4. Photo d’eux en train d’embrasser une personne qu’ils n’auraient pas due
  5. Photo d’eux en train de dormir à un endroit où ils n’auraient pas dû
  6. Photo d’eux en train de vomir
  7. Photo en sous-vêtements
  8. Des lieux ou des événements où ils sont identifiés et ont honte d’être allés
  9. Photo d’eux en train de s’exhiber délibérément
  10. Photo d’eux en flagrant délit de « fashion faux-pas »

Les exemples très médiatisés de publications de célébrités et de personnalités publiques qui réapparaissent pour les hanter pullulent. Pourtant, plus d’un tiers (39 %) des personnes interrogées admettent qu’elles ne suppriment leurs publications qu’après une crise. Et 15 % avouent publier des contenus négatifs au sujet de leur lieu de travail actuel.

De surcroit, 15 % des répondants connaissent quelqu’un dont la carrière ou les perspectives d’embauche ont été négativement affectées par des contenus publiés sur les réseaux sociaux, ou par des contenus sur lesquels ils ont été marqués. Pour ces mêmes raisons, 18 % des répondants reconnaissent qu’ils pourraient perdre leur emploi, 8 % avouent avoir écarté ou encouragé un collègue à écarter un candidat à l’embauche, et pas moins de 7 % ont déjà été licenciés.

Bref, en plus d’être vigilants concernant les contenus publiés, les utilisateurs devraient se pencher de plus près sur les paramètres de confidentialité de leurs profils sur les réseaux sociaux. Notamment, aussi, afin d’éviter que des contenus personnels et préjudiciables ne tombent entre les mains de cybercriminels. Et pourtant, 15 % des personnes interrogées n’ont aucune idée de comment le faire…

5 conseils pour se mettre à l’abri

Thomas Roccia, chercheur en sécurité chez McAfee, livre les conseils suivants pour aider les utilisateurs à protéger leur image professionnelle en ligne :

  1. Faites le ménage dans votre passé numérique. Assurez-vous de supprimer des réseaux sociaux vos comptes non utilisés et les tags non désirés dans les commentaires et publications, afin que ceux-ci ne reviennent pas hanter votre vie personnelle ou professionnelle.
  2. Configurez systématiquement les paramètres de confidentialité et de sécurité. N’importe qui ayant accès à Internet peut visualiser vos publications sur les réseaux sociaux si vos profils sont publics, alors rendez-les privés afin de pouvoir vérifier qui peut voir vos contenus. Ainsi, vous contrôlerez également mieux qui peut vous tagger.
  3. Ne réutilisez jamais vos mots de passe. Utilisez un mot de passe unique pour chacun de vos comptes, même s’il s’agit d’un compte qui contient peu d’informations personnelles. Pour vous aider à gérer tous vos mots de passe, faites appel à un logiciel de sécurité qui propose un gestionnaire de mots de passe.
  4. Réfléchissez avant de publier. Mieux vaut prévenir que guérir, donc demandez-vous sérieusement si vos publications sont susceptibles d’avoir des répercussions négatives sur vous-même ou d’autres personnes, et si vos informations personnelles ne risquent pas d’atterrir dans de mauvaises mains.
  5. Utilisez une protection supplémentaire sur tous vos appareils.

Image : Gerd Altmann/Pixabay


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Cybersécurité : êtes-vous vraiment sûr de vos mots de passe ?

Partir aux États-Unis : les secteurs qui recrutent