C’est en principe début 2020 que Facebook lancera en version test Horizon, un monde virtuel accessible via les casques Oculus. Avec leur avatar, les utilisateurs deviendront des personnages immergés dans un véritable film d’animation sans limite.

Dans Horizon, les avatars pourront évoluer dans différents mondes et interagir entre eux en temps réel.

Casque sur la tête et télécommandes en mains, ils se retrouveront depuis leur salon dans des décors de dessins animés et pourront se déplacer d’un lieu virtuel à un autre en passant par des portails virtuels.

Vous pourrez faire équipe avec des personnes du monde entier pour résoudre des énigmes, relever des défis et explorer des possibilités infinies.

Des mondes et des jeux créés par les utilisateurs

Mieux encore, les mondes dans lequel les personnages évolueront seront en tout ou partie créés par eux-mêmes, grâce à des outils intégrés. Les créations pourront aller d’objets 3D simples ou complexes utilisant une bibliothèque de formes et d’outils, jusqu’à la création de jeux multi-joueurs complexes ou encore la création de scripts visuels.

La configuration des avatars sera évidemment libre (apparence, couleurs, cheveux, moustaches..) sauf que… ils n’auront qu’un buste et une tête : pas de jambes ni de bassin. Est-ce pour éviter une « sexuation » trop prononcée des avatars ?

L’autre question qui brûle les lèvres est évidemment : quelle sera le pouvoir d’addiction d’Horizon ? Les accros continueront-ils d’avoir une « vraie » vie sociale une fois qu’ils auront goûté à l’immersion dans ces nouveaux mondes ?

Quoiqu’il en soit, Facebook investit un marché très porteur. La firme avait d’ailleurs racheté Oculus en 2014 pour la modique somme de 2 milliards de dollars. En 2018, selon le cabinet SuperData, le marché de l’immersion (réalité virtuelle et réalité augmentée) a généré un chiffre d’affaires de 6,6 milliards de dollars. On peut parier que ce n’est qu’un début, pour le pire ou le meilleur.


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Enfin des parcs de jeux dédiés à la réalité virtuelle !