Pendant Halloween, les grands enfants préférent bien souvent se gaver non pas de bonbons mais de films d’horreur. Des classiques bien sûr, avec l’incontournable Halloween de John Carpenter et ses nombreuses suites, Massacre à la Tronçonneuse, L’Exorciste ou Shining. Et c’est d’ailleurs la suite de ce dernier qui fait en ce moment l’événement dans les salles obscures. L’occasion pour nous de vous en toucher deux mots et de vous conseiller deux autres films d’horreur récents pour un Halloween parfaitement flippant !

Doctor Sleep : retour à l’Overlook

Ce film, que beaucoup appellent Shining 2, est donc l’adaptation du roman Doctor Sleep de Stephen King. Il est ici question de Danny, le petit garçon de Shining, désormais devenu grand. Un homme meurtri qui tente d’assommer son pouvoir à coups de généreuses rasades de gnôle mais qui va devoir affronter une redoutable secte de vampires se nourrissant de gens comme lui.

Forcément moins effrayant que Shining, le chef-d’œuvre de Stanley Kubrick, auquel il rend néanmoins un vibrant hommage, Doctor Sleep (réalisé par Mike Flanagan) reste un très bon film d’épouvante à l’ancienne. Un long-métrage qui prend son temps pour instaurer son ambiance en refusant les effets faciles. Beaucoup plus modeste que son aîné, il n’en reste pas moins recommandable.

Haunt : la maison de l’horreur

Disponible depuis peu sur Prime Video, ce film d’horreur joue la carte de la simplicité ! L’histoire ? Un groupe de jeunes cherche à se faire peur le soir d’Halloween et investi une étrange maison. Ce que ces jeunes imprudents ignorent, c’est que leurs hôtes ne comptent pas les laisser ressortir. Plutôt ludique, ce jeu de massacre old school ne va pas chercher midi à quatorze heures mais fait les choses bien. C’est gore, le spectacle est rythmé et si le dénouement reste prévisible, on ne s’ennuie jamais.

Marianne : l’horreur à la française

Une romancière à succès décide de mettre un terme à la saga horrifique qui a assuré sa célébrité. Une décision que le démon qu’elle a créé va tenter de contrer en « contaminant » la réalité… Louable tentative que Marianne, une série 100 % française se déroulant dans un village fictif de Bretagne. Un show très sombre, violent également, qui s’inspire beaucoup de Stephen King. Coup de chance : l’auteur américain, loin de crier au plagiat, recommande lui-même la série ! Si King le dit… À voir sur Netflix !