Nos smartphones et nos tablettes, on les adore ! Et on a carrément du mal à s’en passer… Dès qu’on met le pied hors du lit et juste avant de s’endormir, on les consulte, parfois longuement, sans savoir que la lumière bleue qu’ils émettent peut avoir des effets néfastes sur notre santé. Explications et solutions !

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, la lumière bleue n’est pas bleue mais rassemble toutes les couleurs visibles, dont les couleurs situées dans la région bleue du spectre lumineux. Précisément celles qui présentent un risque. Un rayonnement nocif pour tous ceux qui y sont très largement exposés devant leur ordi, chez soi ou au taf (et souvent les deux…). Mais quels sont ses dangers, au juste ?

La lumière bleue peut notamment perturber l’horloge du sommeil et entraîner divers troubles comme l’insomnie, mais aussi provoquer des lésions de la rétine, une fatigue oculaire et divers problèmes plus ou moins perturbants, notamment d’ordre psychique. Alors non, le but n’est pas de vous faire peur et de vous inciter à enterrer votre téléphone 6 pieds sous terre. Car il existe des solutions…

Comment se protéger de ses effets néfastes ?

Concernant les smartphones et les écrans d’ordi, beaucoup des nouveaux modèles intègrent maintenant une fonction « filtre lumière bleue ». Pratique et facile ! On peut aussi investir dans des filtres qui vont venir se poser sur l’écran pour jouer le même rôle.

Au travail ou quand on bosse ses cours, l’ergonomie du bureau a son importance. Sachez ainsi que le haut de votre écran doit se situer au niveau des yeux, à une distance comprise entre 50 et 80 centimètres. Bien sûr, travailler devant un ordinateur dans le noir complet est fortement déconseillé. Ce qui vous évitera également la bonne vieille migraine en fin de journée. Il peut enfin être utile de régler les paramètres de son écran. Parfois, cela tient en effet à peu de choses.

Agir avant que ça pique

Et les lunettes ? On trouve dans le commerce plusieurs lunettes censées protéger les yeux du rayonnement des écrans. Et vu qu’il en existe des tonnes, il peut parfois être compliqué de tomber sur les bonnes. Y compris quand on y met le prix. Le mieux est donc de demander conseil à un médecin. L’ophtalmo qui, en plus, pourra vous faire passer un petit examen de contrôle. Allez, prenez rendez-vous aujourd’hui et avec un peu de chance, vous pourrez avoir une consultation d’ici 3 ans !

Si en fin de journée, vos yeux sont irrités et vous piquent, pensez à avoir à portée des petites fioles de sérum physiologique. Celui-ci rafraîchit et hydrate les yeux. Le mieux est d’ailleurs de s’en servir AVANT que l’irritation ne se produise.

Bref, en attendant, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner concernant la lumière bleue, c’est de ne pas abuser des écrans. Si on travaille sur un ordinateur toute la journée, il peut être bon, le soir venu, de mettre ses yeux au vert et de privilégier un bon livre, un magazine ou de la musique pour se détendre. La modération est donc de mise, comme toujours !


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Le syndrome prémenstruel, on en parle ?