La crise sanitaire ne permettant pas la mise en place des traditionnelles journées portes ouvertes de l’enseignement agricole, les établissements et le ministère de l’Agriculture se sont mobilisés afin de proposer des “portes ouvertes virtuelles” jusqu’à la fin du mois de juin.

Voici quelques exemples de visites virtuelles :

École des établières à Fontenay-Le-Comte (Loire)
Lycée agricole de Contamine-sur-Arve (Haute-Savoie)
Lycée agricole de Montauban Capou  (Tarn-et-Garonne)
EPLFEPA de Rouffach (Haut-Rhin)

Ainsi, chacun peut effectuer des visites virtuelles, visionner des galeries photos ou participer à des espaces de rencontres et de dialogues sur les modèles de réunion virtuelles.

Des sites et des applis

Afin de communiquer le plus largement possible, une communication sur l’enseignement agricole a été mise en place avec l’application Nomad Education.

Cette application propose à tous les élèves, du primaire à bac +5, une solution gratuite et mobile pour réviser. Les jeunes pourront découvrir l’enseignement agricole et le site laventureduvivant.fr grâce à un lien depuis l’application.

Pour information, sachez que l’offre de formation de l’enseignement supérieur agricole est très diversifiée : classes préparatoires aux grandes écoles, Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), diplômes d’ingénieur, de vétérinaire et de paysagiste ainsi que licences professionnelles, masters et doctorats.

Les étudiants en BTSA et ceux préparant un diplôme d’ingénieur, de vétérinaire ou de paysagiste représentent 20 % des effectifs de l’enseignement agricole. Parmi les 29 200 étudiants et apprentis en BTSA, près des trois quarts sont spécialisés dans les secteurs de la production agricole, de l’aménagement des espaces et de la protection de l’environnement.

Pour en savoir encore plus sur l’enseignement agricole, ça se passe ici.

Image : lumix2004/Pixabay


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Etudes de médecine : dernière année pour le numerus clausus