Un journaliste un peu paumé reçoit pour mission de dresser le portrait de Fred Rogers, un célèbre animateur d’une émission TV pour enfants. Peu motivé, il va pourtant faire la rencontre d’un homme plus fascinant que prévu…

Initialement programmé pour une sortie en salle, comme d’autres films, L’Extraordinaire Mr. Rogers prit la tangente face à l’épidémie de Covid-19 pour sortir en VOD avant d’atterrir peu de temps après sur Amazon Prime Vidéo. Un drame relativement bouleversant, porté par un Tom Hanks au sommet de son art. Voici 3 bonnes raisons de se laisser tenter…

  1. Tom Hanks

Comme souvent, pour ne pas dire systématiquement, Tom Hanks s’impose sans forcer. Ici dans la peau d’un présentateur TV bienveillant, il évolue devant la caméra avec une aisance qui n’appartient qu’à lui alors que le scénario lui offre de multiples occasions de briller.

Toujours dans la mesure, sans s’imposer face à ses camarades de jeu, l’acteur déploie une présence magnétique et constitue au final à lui seul une bonne raison de regarder L’Extraordinaire Mr. Rogers. Extraordinaire, c’est d’ailleurs le mot qui convient…

  1. L’histoire

Adaptation d’un article (dont il est d’ailleurs question dans le film), L’Extraordinaire Mr. Rogers raconte une véritable histoire. Celle d’une rencontre déterminante entre deux hommes chacun situé à l’opposé l’un de l’autre.

Le scénario se montrant surprenant plus qu’à son tour quand il se focalise de prime abord sur le personnage du journaliste campé avec beaucoup de justesse par Matthew Rhys (de la série The Americans), avant de croiser les destins des protagonistes pour nous livrer à l’arrivée une morale qui, si elle peut paraître mièvre et attendue sur le papier, est ici remarquablement incarnée.

  1. C’est émouvant

Narrativement très bien construit, avec une certaine audace, L’Extraordinaire Mr. Rogers est l’archétype du film bienveillant. Un long-métrage qui fait de l’œil aux grands classiques du cinéma américain tout en parvenant à imposer sa propre patine.

Sans forcer ni chercher à tout prix à tirer les larmes à ses spectateurs, il fait preuve d’une pertinence qui finit par emporter la mise et effectivement encourager à sortir les mouchoirs…


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

The Room : pas sûr que vos vœux soient exaucés…