Nolan Moore, un archéologue amateur publiant ses aventures sur YouTube, tente de retrouver une mystérieuse grotte cachée au cœur du Grand Canyon. Un endroit qui abriterait des traces d’une civilisation disparue. Et une anomalie effrayante…

Michael Rutger : derrière ce pseudonyme se cache le romancier Michael Marshall Smith. Un écrivain connu des amateurs de thrillers pour la terrifiante trilogie des Hommes de Paille, publiée à partir de 2002.

Voyage au bout de la terre

L’auteur change parfois de nom pour évoluer dans d’autres registres qui avec L’Anomalie nous livre un savant mélange de fantastique, d’aventure et d’horreur pure. Un livre écrit à la première personne, dans un style limpide qui encourage l’immersion. Un roman dont l’une des grandes qualités est de parvenir à nous happer dès les premières pages pour peu à peu nous emmener dans les entrailles du Grand Canyon, dans un endroit obscur renfermant de terrifiants secrets…

Le génie de L’Anomalie consiste notamment à s’appuyer sur une véritable histoire, à savoir celle de Kincaid, un explorateur qui, en 1909, aurait découvert une grotte dans les parois du Grand Canyon, alors qu’il explorait le site depuis le fleuve Colorado.

Il était une fois le monde

Sans cesse documenté par de véritables théories et autres faits établis, le récit extrapole à partir du mythe pour nous proposer une histoire passionnante, en organisant soigneusement l’émergence d’une horreur sourde propice à des scènes gore glaçantes. Souvent surprenant, jamais ennuyeux, le livre fait preuve d’un équilibre très appréciable, sans cesser d’injecter des touches d’humour afin ne pas rendre le tout trop plombant. Résultat des courses, difficile de le lâcher avant d’avoir été jusqu’au bout.

Si vous aimez les romans de Dan Brown, il y a de grandes chances que celui-ci parvienne à vous séduire. Même si au fond, il serait injuste de limiter L’Anomalie à une simple copie du Da Vinci Code ou d’un des autres faits de gloire de Brown tant ici, Michael Rutger, sans prétention, parvient à imposer un style propre.


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Lire des romans sur Instagram ? C’est possible !