Savez-vous que 53 % des parties de Monopoly ne se terminent jamais à cause d’un ou plusieurs mauvais perdants ? Hasbro, le fabriquant du jeu emblématique, se devait de réagir !

C’est ainsi deux ans après avoir étonné son monde avec le Monopoly spécial tricheurs, que l’éditeur revient à la charge avec une version modifiée pour permettre aux mauvais perdants de prendre leur revanche en cas de coup dur. Mais concrètement, comme ça marche ?

C’est simple : imaginez que vous accumulez les revers et que la défaite se profile. Il est désormais possible de recevoir des jetons « mauvais perdants » et de faire basculer le destin en votre faveur. En acquérant une propriété sans rien dépenser par exemple… Voilà qui risque de mettre un peu de piquant dans les parties…


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Aides au logement : le panorama d’Yvon


 

L’email a bien été copié