Ce lundi 14 septembre, le ministère de l’Enseignement supérieur annonce que plus d’une dizaine de clusters ont été identifié au sein d’établissements d’enseignement supérieur . La ministre « en appelle à la responsabilité de chacun afin de limiter la propagation du virus ».

Le ministère n’a pas indiqué quels établissements étaient concernés, mais a précisé qu’ils « sont confrontés à une circulation très active du virus en leur sein, les amenant à suspendre momentanément les cours en présentiel ».

Rennes, Reims, Lille, Nantes, Lille, Nice et Nancy

Selon les informations recueillies par Yvon Mag’, il s’agirait d’établissements situés à Rennes, Reims, Lille, Nantes, Lille, Nice et Nancy.

Dès demain, le ministère de l’Enseignement supérieur « rencontrera l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur, et notamment les organisations étudiantes, afin de travailler à des solutions permettant de faire que cette nouvelle année universitaire se déroule en sécurité et sans obstacle majeur sur les formations et l’apprentissage ».

Image Gerd Altmann/Pixabay


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Binge-watching : et votre santé ?


 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié