Yvon vous proposait dans un précédent article les clés pour mieux manger au quotidien sans dépenser une fortune. Si c’est tentant d’adopter un régime pizzas surgelées et pâtes toute l’année, avec quelques pauses le week-end quand on rentre parfois dans sa famille, il faut aussi savoir qu’il existe des petits gestes très simples pour économiser un maximum sur sa liste de provisions. Et ça, sans sacrifier la qualité !

Privilégiez les produits bon marché

C’est un peu la base de la manœuvre : économiser ! C’est ainsi qu’au supermarché, il est conseillé de faire des réserves de produits simples et non périssables rapidement, qui pourront constituer une bonne base de départ. Produits de plus souvent soumis à diverses réductions comme les pâtes, le riz, les lentilles, les pommes de terre…

Le tout est bien sûr de les associer avec des légumes frais. Là encore, faut rechercher le bon plan. Beaucoup de producteurs, surtout depuis le confinement, proposent des paniers à bas prix. Parfois, les invendus sont sacrifiés à des tarifs défiant toute concurrence. Dans les marchés notamment. Attendez la fin et regardez ce que les vendeurs proposent. Certes, les fruits et légumes qu’on y trouve ne pourraient pas gagner un prix de beauté, mais ils restent aussi bons pour les autres. Il existe forcément de telles initiatives près de chez vous !

Mollo sur les restaus et les plats livrés à domicile

Si à première vue, un petit fast-food ne représente pas une grosse dépense, à la longue, ça chiffre vite. Pareil pour les plats livrés domicile. Là aussi c’est tentant. On rentre après une longue journée de cours, le frigo est vide et on n’a pas forcément envie de se mettre à cuisiner… Alors on attrape son téléphone pour se faire livrer quelque chose… Même constat pour les sorties au restaurant. Bien sûr, de temps en temps, pas de problème. Le tout est de ne pas abuser pour ne pas impacter votre budget nourriture du mois. Tout est dans l’équilibre.

Cuisinez efficace

Se préparer de bons petits plats ne doit pas rimer avec corvée. Surtout aujourd’hui, avec toutes les émissions et autres tutos en ligne qui vous mâchent carrément le travail. Une petite astuce : mettez-vous derrière les fourneaux une bonne fois pour toute et préparez plusieurs plats pour la semaine que vous pourrez ensuite congeler. Saviez-vous qu’un plat maison revient 5 à 10 fois moins cher qu’un plat préparé ? Et en plus, bien souvent, on peut accommoder les restes et couvrir 3 à 4 repas. Vous n’avez pas de congélateur ? C’est peut être le moment d’investir. Ne serait-ce que dans un petit appareil. Vous pouvez nous croire, il sera vite rentabilisé.

Faites vos courses le ventre plein

Cela peut paraître bizarre, mais aller faire ses courses le ventre vide n’est pas vraiment une bonne idée. On a alors envie de tout acheter et souvent, pas que des choses bonnes pour la santé et/ou le portefeuille. Si on parcourt les étals de son supermarché favori le ventre plein, la tentation est moins forte et on a alors plus tendance à s’en tenir à sa liste. Et justement…

Faites une liste

Les courses, ça se prépare. Prévoyez un budget précis pour ne pas le dépasser, ou en tout cas le moins possible et anticiper les dépenses. Utilisez les éventuels bons de réduction. OK, ça n’est pas la tâche la plus funky du monde, mais à la fin du mois, cela peut faire une différence !

Cultivez votre jardin

Et pour cela, pas besoin d’avoir beaucoup de terrain. On peut déjà cultiver sur son balcon des herbes aromatiques ou des tomates cerise. Oui, ça risque d’être un peu juste pour des pommes de terre ou des aubergines mais les jardins de balcon permettent de faire de belles petites économies.

Il existe aussi une solution qui en ce moment, a le vent en poupe : les jardins collectifs. Le principe ? On loue une parcelle (les prix observés se situent autour de 25 € par mois mais cela dépend de la surface) et on cultive les légumes et les fruits que l’on désire consommer. Simple comme un coup de pelle ! À vous la satisfaction de pouvoir déguster les fruits de votre propre production…


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Manger sain : connaissez-vous le régime méditerra-nordique ?


L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié