Le ministre des Solidarités et de la Santé et la ministre de l’Enseignement supérieur viennent d’annoncer la mise en place une indemnité exceptionnelle pour les étudiants en soins infirmiers mobilisés pendant leurs stages dans la lutte contre la covid-19 dans les établissements de santé et médico-sociaux.

Lors du récent Ségur de la santé, le ministre des Solidarités et de la Santé s’était déjà engagé à revaloriser de 20 %, au 1er janvier 2021, les indemnités de stage des étudiants paramédicaux. Cela concerne les étudiants en soins infirmiers, en masso-kinésithérapie, manipulateurs en électroradiologie médicale et ergothérapie.

En complément de cette revalorisation, les deux ministres créent une indemnité exceptionnelle de stage supplémentaire destinée aux étudiants en en soins infirmiers de 2ème et 3ème années mobilisés en renfort dans les établissements de santé et médico-sociaux pour lutter contre l’épidémie.

136,50 euros par semaine

Ce complément se traduit par la majoration exceptionnelle des indemnités de stage durant la période de l’état d’urgence sanitaire permettant de parvenir à un montant de 136,50 euros par semaine de mobilisation.

Les étudiants concernés percevront cette indemnité exceptionnelle avant la fin de l’année.

L’arrêté relatif à cette indemnisation exceptionnelle a été publié ce jour, mardi 10 novembre, cumulable avec l’indemnité de stage des étudiants en soins infirmiers définissant un montant hebdomadaire de 98,5 euros en 2e année et 86,5 euros en 3e année de formation. 

Ainsi, les étudiants en soins infirmiers intervenant en renfort sur des missions d’aide-soignant pendant leur formation, seront rémunérés à hauteur de 136,5 euros par semaine de mobilisation (soit environ 550 euros si la mobilisation est d’une durée d’un mois).


A LIRE AUSSI SUR YVON MAG’

Faut-il avoir peur de la 5G ? Yvon fait le point


 

L’email a bien été copi